Salle de Presse > Communiqués de presse > NewUni : Signature de la convention de coopération

NewUni : Signature de la convention de coopération

Dans le cadre des travaux menés sous la conduite de Jean-Lou Chameau, une convention de coopération a été rédigée par l’École polytechnique ; l’ENSTA ParisTech ;  l’ENSAE ParisTech, une école du GENES ; deux écoles de l’IMT, Télécom ParisTech et Télécom SudParis. Au travers de cette convention, approuvée par les Conseils d’établissements, les Écoles s’engagent dans la construction d’une institution de sciences et technologies de rang mondial.

Éric Labaye, président de l’École polytechnique, Élisabeth Crépon, directrice de l’ENSTA ParisTech, Philippe Cunéo, directeur général du GENES, Pierre Biscourp, directeur de l’ENSAE ParisTech, Philippe Jamet, directeur général de l’Institut Mines-Télécom, Yves Poilane, directeur de Télécom ParisTech, et Christophe Digne, directeur de Télécom SudParis, signent ce jour la convention de coopération entre leurs établissements pour la mise en place de « NewUni ».
 

Une ambition d’excellence partagée
 
Le 25 octobre 2017 le Président de la République a acté la création d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche constitué d’une alliance de cinq Grandes Écoles : l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech, l’ENSAE ParisTech, une école du GENES, Télécom ParisTech et Télécom SudParis, deux écoles de l’IMT.
Ce regroupement de cinq établissements d’excellence, qui a été dénommé provisoirement NewUni, se place délibérément dans une approche internationale de l’enseignement supérieur et de la recherche et, dans cette perspective, propose de développer une recherche au meilleur niveau international ainsi que des programmes de formation lisibles et attractifs, garantissant une excellente employabilité et visant des publics variés : Licence (Bachelor), cycle Ingénieur, Master, Doctorat et formation tout au long de la vie.
Ce regroupement permet à ces Écoles de conjuguer leurs forces, d’amplifier leurs actions de coopération déjà existantes et de gagner en lisibilité et en visibilité, notamment à l’international, en capitalisant sur leurs atouts et en procédant à une mutation  qui permettra de positionner NewUni selon les standards internationaux. L’ensemble des Écoles partage une histoire, un socle de valeurs communes, et des formations d’excellence « d’ingénieur à la française ». Depuis de nombreuses années, elles coopèrent en matière de formation, en matière de recherche ou encore à l’international et au niveau des infrastructures. Rassemblées sur le même campus, ces Écoles disposent d’un formidable potentiel leur permettant de démultiplier leurs forces pour mettre en place des réalisations communes.
NewUni se concentrera sur les classements intensifs tels que THE et QS, qui, au-delà de l’excellence de la recherche et de la formation, tiennent également compte de la réussite et de l’employabilité des étudiants diplômés.
 
Une recherche au meilleur niveau mondial

L’ambition des établissements de NewUni est de développer, en partenariat étroit avec les organismes nationaux de recherche, qui sont cotutelles des laboratoires - CNRS, INRIA, CEA, ONERA et INSERM - et en coopération avec des industriels et des partenaires académiques, dont l’Université Paris-Saclay, une recherche au meilleur niveau mondial.
Les relations privilégiées entre les établissements de NewUni et les organismes de recherche seront renforcées dans la perspective de développement d’une stratégie de recherche commune, incluant la création d'initiatives majeures, telles que des centres de recherche interdisciplinaires, favorisant l'interaction pluridisciplinaire entre laboratoires.           
Les Écoles ont la volonté d’amplifier les liens étroits qu’elles ont su développer avec les entreprises. Ceci se traduira par une politique ambitieuse de partenariats que ce soit au niveau de la recherche ou de la formation. La recherche sera aussi renforcée en sciences sociales, essentielles à l'innovation et à son impact économique et sociétal.
NewUni entend mettre en place un programme attractif et compétitif de développement et de recrutement d’enseignants-chercheurs aligné sur ceux des grands établissements internationaux. Ce programme permettra d’accompagner les chercheurs et enseignants-chercheurs dans le développement de leurs recherches et ceux qui sont nouvellement recrutés dans leur installation.           

Un programme doctoral original et ambitieux

Une recherche au meilleur niveau s’appuie sur des doctorants à fort potentiel. Conscients de la compétition internationale en matière de recherche de talents, les établissements de NewUni vont déployer un ambitieux programme doctoral, comportant une sélection rigoureuse de doctorants dès la fin d’une Licence ou d’un Bachelor.  Ce programme doctoral, précurseur en France, sera géré au sein d’une école doctorale unique et permettra d’attirer les étudiants les plus prometteurs qui seront à même de développer des recherches originales, contribuant ainsi à la notoriété des laboratoires de NewUni. L’objectif à terme est de doubler le nombre de doctorants dans les laboratoires de NewUni.
Convaincus que l’intégration entre l’enseignement et la recherche à tous les niveaux de formation est essentielle, les établissements de NewUni souhaitent également favoriser davantage l’implication des chercheurs des organismes nationaux de recherche dans la formation et expérimenter des échanges et programmes innovants avec eux.
           
Des facultés de recherche
 
En matière de stratégie de recherche, NewUni vise d’une part à renforcer les thématiques dans lesquelles l’ensemble de ses établissements sont reconnus et d’autre part, à faire émerger des thématiques nouvelles. Un groupe de travail a été formé par les cinq Écoles afin de définir ces thématiques et de développer une stratégie de recherche reposant sur une définition, une animation et une évaluation collectives des travaux des unités de recherche des Écoles dans le cadre de facultés multidisciplinaires, en concertation avec les organismes nationaux chargés de la cotutelle de certaines unités.
Ces facultés seront mises en place pour assurer l’animation de la recherche et démultiplier les possibilités d’interactions entre disciplines et avec les entreprises, ainsi que pour améliorer la visibilité de la recherche développée par les établissements de NewUni. Ces facultés couvriront des thématiques telles que : « Natural sciences and mathematics », « Engineering Sciences », « Data Sciences and Information Technologies » et « Humanities and Social Sciences ».
Cette organisation permettra de répondre de façon coordonnée aux principaux appels d’offres de financement proposés par l'État, l'Union Européenne ou des acteurs privés. Elle conduira également à une coordination des ouvertures de postes de chercheurs et d’enseignants-chercheurs entre les Écoles, en lien avec les organismes nationaux de recherche partenaires.
Ces facultés permettront de promouvoir la recherche transdisciplinaire tout en gardant l’agilité des équipes de recherche qui travailleront à apporter des solutions à la mesure des enjeux dans quelques grands domaines :
  • le domaine énergétique et les changements climatiques : environnement et climat, énergie ;
  • le domaine sécuritaire : cybersécurité et sureté ;
  • le domaine numérique : intelligence artificielle, simulation numérique et science des données, réseaux et internet des objets ;
  • le domaine technologique : les technologies quantiques, les plasmas, les lasers et leurs utilisations, les matériaux innovants et les nanostructures ;
  • le domaine de la santé : bio-medical engineering.
Des formations attractives à l’international

Les Écoles de NewUni bénéficient d’une excellente réputation en matière de qualité de la formation profondément enracinée dans les sciences fondamentales et les sciences de l’ingénieur : formation scientifique de haut niveau, pluridisciplinaire et exigeante, en synergie avec les entreprises et une recherche de pointe. Très compétitives, elles se distinguent par leur mode de recrutement hautement sélectif et par l’employabilité remarquable de leurs diplômés dans le monde académique, en entreprises et au sein de l’Etat. Les élèves qu’elles forment bénéficient d’un excellent taux d’encadrement, qui leur permet de suivre avec profit un enseignement de très haut niveau.
Ce sont ces caractéristiques fortes qui seront l’ADN des formations développées dans le cadre de NewUni.
 
NewUni se positionne délibérément dans la compétition internationale de l’enseignement supérieur en développant des formations hautement sélectives, lisibles et attractives à l’international. Au-delà des formations d’excellence que constituent les cycles ingénieurs, les établissements de NewUni proposeront des formations originales, dispensées par des enseignants-chercheurs de renommée internationale et des experts du monde de l’entreprise, permettant d’attirer en son sein les meilleurs étudiants français et internationaux. Cette stratégie commune se déclinera en formations d’ingénieurs produites par les Écoles individuellement ou de manière combinée, et en formations conduisant à des diplômes délivrés au nom de NewUni, de premier cycle, de Master, de Doctorat et de formation tout au long de la vie.
Dispensés en anglais et susceptibles d’attirer les meilleurs étudiants internationaux, certains de ces programmes ont déjà été mis en place avec succès par plusieurs membres de NewUni.
Les cycles Ingénieurs en particulier renforceront encore leur exposition à la recherche et à l’entrepreneuriat.
L’ouverture sociale sera importante grâce à une politique de soutien financier des étudiants et à des actions de sensibilisation et de promotion dans les cycles amont.
L'ensemble des mentions de Master, couvrant les disciplines des membres de NewUni, est aujourd'hui défini.
Tous les étudiants de NewUni seront confrontés, tout au long de leur cursus, à l’ensemble des secteurs économiques, à l'entrepreneuriat, à l'innovation et aux disciplines connexes. Cette combinaison de connaissances de base approfondies, de première expérience de la recherche et de créativité, jointe à un goût pour l'esprit d'entreprise et l’innovation, sera une caractéristique de tous les diplômés de NewUni.
 
Les Écoles travailleront également à développer et coordonner une offre commune de formation continue et à déployer une stratégie pour la création, la valorisation et la promotion de formations en ligne, dont les MOOC.
 
Une employabilité de premier plan
 
Capitalisant sur le savoir-faire et les réseaux des Écoles de NewUni pour la formation d’ingénieurs, un accompagnement spécifique de tous les étudiants sera mis en place pour leur garantir une excellente employabilité.
 
Une approche entrepreneuriale et de valorisation conjointe

La coopération entre les incubateurs et les accélérateurs des Écoles sera renforcée. Leur mise en réseau permettra de développer l’approche entrepreneuriale au bénéfice des chercheurs et des étudiants. La mutualisation de la détection et de l’accompagnement des projets de spin-offs des laboratoires des Écoles sera accentuée.
Pour valoriser les résultats de la recherche, les Écoles élaboreront une politique commune en matière de brevets, de gestion des contrats et de prise de participation dans les start-ups.

Un campus accueillant

Les cinq Écoles partageront bientôt le même campus. L’objectif est qu’il reste à taille humaine, qu’il soit très attractif et fortement internationalisé. Au-delà d’être une institution académique reconnue, NewUni devra être un lieu accueillant, favorisant les échanges, être une destination pour y étudier, y vivre, se divertir, se cultiver et y faire du sport. Afin de favoriser le sentiment d’appartenance à un collectif, l’ensemble architectural devra être cohérent. Des lieux de rencontres favorisant les échanges et la mobilité au sein du campus seront déployés.
 
Coordination d’activités opérationnelles

La réalisation de ces ambitions demande une coordination progressive des activités opérationnelles, notamment en matière de développement de programmes d’enseignements et de recherche, de recrutement d’étudiants à l’international, d’invitation d’enseignants-chercheurs internationaux, de valorisation de la recherche, ainsi que de développement des interactions avec le monde de l’entreprise. L’accompagnement des start-up sera mis en réseau. Les fonctions support comme la gestion des infrastructures, la vie de site (en particulier logements et restauration), la communication, les systèmes d’information comme celui lié à la formation, seront également progressivement coordonnées. Les campagnes de levée de fonds se lanceront en tenant compte des actions des fondations déjà en place.

Constitution de NewUni

Le statut
En accord avec les principes déjà retenus pour son organisation et son fonctionnement, le statut de ce regroupement s’inscrira dans les nouvelles dispositions législatives qui seront introduites par l'ordonnance relative à l’expérimentation de nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Les accords avec d’autres établissements d’enseignement supérieur ou de recherche
HEC a pris la décision de s’associer à NewUni. Des groupes de travail entre les Écoles et HEC ont été mis en place afin de développer des coopérations qui seront scellées dans un accord-cadre.
Les Écoles bénéficieront des opportunités que le GENES et l’IMT pourront leur apporter, en particulier dans les domaines des formations à distance, de la formation continue et des relations industrielles.
NewUni envisage également la possibilité de bâtir des partenariats avec d’autres établissements et organismes.

La marque 
Ce regroupement nécessite d’être accompagné par une communication ambitieuse. La priorité a été donnée à la recherche d’une marque internationale impactante. L’agence Carré Noir (Groupe Publicis) a accepté d’accompagner les Écoles dans leur recherche de nom et de création d’identité visuelle.
Le dévoilement de la marque est prévu début 2019.

L’organisation - Directoire de pilotage et groupes de travail
Pour assurer le lancement et le suivi des actions de la coopération, un directoire de pilotage a été installé. Il s’assure de la bonne réalisation des actions lancées.
Préfigurant le Comité Exécutif de NewUni, ce directoire de pilotage est composé des dirigeants exécutifs des Écoles et présidé par Eric Labaye, Président de l’École polytechnique.
En parallèle, des groupes de travail opérationnels se mettent en place, associant les personnels et étudiants des Écoles.
 
ANNEXE 1
ANNEXE 2
Exemples de coopérations  entre membres de NewUni
  1. Graduate Degree.
  • « Smart Cities » et « Corporate Strategy for New Markets »: ENSAE ParisTech - École polytechnique
  • « AI and Advanced Visual Computing » : ENSTA ParisTech - Télécom ParisTech - Télécom SudParis - École polytechnique
  • « Cybersecurity »: Télécom ParisTech - Télécom SudParis - École polytechnique
  • « STEEM » : ENSTA ParisTech - École polytechnique
 
  1. Masters de Paris-Saclay
  • L’ENSAE ParisTech et l’École polytechnique ont développé le Master in Economics (avec HEC).
  • Télécom ParisTech, l’ENSAE ParisTech et l’École polytechnique ont développé le parcours «  Data-Science » du Master de Mathématiques.
  • L’ENSTA ParisTech et l’École polytechnique ont développé des parcours du Master en Mécanique.
  • Télécom ParisTech et Télécom SudParis coopèrent dans de nombreux parcours des mentions Informatique et Electronique, énergie électrique, automatique (E3A).
 
  1. Ingénieur
  • Concours d’entrée dans les cycles ingénieurs
Les écoles effectuent la grande majorité de leur recrutement dans les cycles ingénieurs au travers des concours de l’École polytechnique ou de la banque Mines-Ponts. L’École polytechnique partage le recrutement d’étudiants internationaux dans les filières universitaires avec l'ENSTA ParisTech.
  • Liens historiques des formations d’ingénieurs, notamment à travers la 4A (Écoles d’application).
  • Passerelles entre cycles ingénieurs.
 
 4. Recherche
  • Le Laboratoire d’Optique Appliquée est partagé entre l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et le CNRS.
  • Le Laboratoire des Solides Irradiés est partagé entre l’École polytechnique, le CEA et le CNRS.
  • I^3 est partagé entre l’École polytechnique, Télécom ParisTech et le CNRS.
  • Le CREST est partagé entre l’École polytechnique, l’ENSAE ParisTech et le CNRS.
  • Initiative IA NewUni incluant tous les membres.
 
  1. International
Shanghai Jiao Tong-ParisTech Elite Institute of Technology (SPEIT) est une école d’ingénieur implantée à Shanghai qui regroupe les forces de grandes écoles françaises dont trois membres de NewUni (École Polytechnique, Télécom ParisTech, ENSTA ParisTech) et celles de l’Université Shanghai Jiao Tong.
  1. Équipements et infrastructures
  • L’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et l’ENSAE ParisTech partagent les investissements dans la construction d’un nouveau bâtiment mutualisé destiné à l’enseignement.
  • Un gymnase, une halle multisport et de nombreuses installations sportives sont déjà actuellement mutualisées entre l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et l’ENSAE ParisTech et ont vocation à l’être avec Télécom ParisTech et Télécom SudParis une fois qu’elles auront déménagé sur le campus.
  • Le système d’information SYNAPSES pour l’enseignement (enseignants et étudiants) est développé par Télécom ParisTech, l’ENSTA ParisTech et l’École polytechnique. L’ENSAE ParisTech, ainsi que Télécom SudParis pour les programmes de NewUni, devraient également utiliser ce système d’information qui permettra de gagner en fluidité entre nos établissements
 

À PROPOS DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE / Largement internationalisée (36% de ses étudiants, 39% de son corps d’en­seignants), l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste.
À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 22 laboratoires, dont 21 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’École polytechnique est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay.

Contacts

Relations presse
École polytechnique
Route de Saclay
91128 PALAISEAU Cedex
Envoyer un message

Clémence Naizet
Chargée de relations presse France
01 69 33 38 74
+33 6 65 43 60 90
Envoyer un message

Raphaël de Rasilly
Responsable du Pôle Presse
École polytechnique
+33 1 69 33 38 97
+33 6 69 14 51 56
Envoyer un message

Sara Tricarico
Chargée des relations presse Recherche & International
01 69 33 38 70
+33 6 66 53 56 10
Envoyer un message

Photos

Document(s) à télécharger