Salle de Presse > Communiqués de presse > Quatre polytechniciens récompensés par la Fondation Norbert Ségard

Quatre polytechniciens récompensés par la Fondation Norbert Ségard

Quatre ingénieurs polytechniciens ont été distingués pour leurs projets innovants et technologiques par la Fondation Norbert Ségard lors de la remise des prix Norbert Ségard 2017. Parmi eux, Gautier Dreyfus (X 2010) obtient le prix Jeune Ingénieur Créateur pour sa start-up Forssea Robotics et David Henri (X 2013) reçoit quant à lui le prix Jeune Espoir pour sa start-up Exotrail.

Les prix Norbert Ségard ont pour objectif d’encourager le développement de projets techniques et industriels et de favoriser la création d’entreprises. Les candidats concourrent dans deux catégories distinctes : le prix Jeune Ingénieur Créateur et le prix Jeune Espoir. Ces deux distinctions sont l’occasion pour les lauréats de bénéficier d’une nouvelle visibilité et de poursuivre leurs projets de développement. Parmi les 80 dossiers de candidatures déposés auprès de la Fondation, dix ont été consacrés lauréats et parmi eux 4 sont de jeunes ingénieurs polytechniciens.

Le Prix Jeune Ingénieur Créateur

Depuis 2011, la Fondation organise le prix Jeune Ingénieur Créateur dédié aux ingénieurs diplômés de masters scientifiques ou Docteurs en sciences de moins de 35 ans. Celui-ci vise à favoriser la création d’entreprises technologiques innovantes. Parmi les sept lauréats, trois projets ont été initiés par des polytechniciens.

Gautier Dreyfus (X 2010), le fondateur de Forssea Robotics est lauréat du prix Jeune Ingénieur Créateur. Forssea Robotics développe un robot ravitailleur sous-marin destiné à apporter puissance électrique et communication à un système immergé profond. L’innovation permet de diviser par 3 le coût de certaines campagnes sous-marines. Cette technologie s’adresse au parapétrolier offshore, à la défense et à l’exploration scientifique.

Gautier Dreyfus félicite l’initiative  de la Fondation Norbert Ségard : « Il existe très peu de prix pour les projets techniques ou industriels en France. Avec une R&D longue et un premier chiffre d’affaire éloigné, cette récompense vient conforter la qualité de l’équipe, du business model, de l’innovation technique et de la vision stratégique de l’entreprise. Je pense qu’il serait beaucoup plus compliqué de lever des fonds sans ces reconnaissances. Le prix vient récompenser les premiers mois de travail de nos premiers ingénieurs, et apporte énormément de visibilité pour continuer de fédérer autour du projet. »

Cyril Colin (X 2011) et Thibault Faÿ (X 2013) sont lauréats de cette catégorie Jeune Ingénieur Créateur.

Cyril Colin est le fondateur d’Elum Energy. Cette start-up a développé l’Energy OS, un logiciel basé sur une technologie d’intelligence artificielle permettant de rendre n’importe quelle batterie « intelligente » pilotée depuis le Cloud et installée derrière le compteur de bâtiments industriels ou commerciaux. Cette capacité  « tampon » permet de désynchroniser achat et consommation d’électricité et ainsi de réduire la facture énergétique et d’optimiser la production locale d’énergie renouvelable.

Cyril Colin se réjouit : « C’est une belle reconnaissance de l’intérêt de notre projet et du chemin que nous avons parcouru depuis la création d’Elum, en particulier sur le plan technologique. C’est également un moyen de nous soutenir financièrement, ce qui est crucial lors de la création d’une startup à la sortie d’Ecole. Nous sommes impatients d’en montrer toutes les applications et les résultats ! »

Thibault Faÿ est le fondateur d’Ezygain. Cette start-up développe un dispositif médical d’entrainement et de rééducation à la marche. Celui-ci ets dédié aux petites structures : SSR, EHPAD, cabinets de kinésithérapie, et domicile du patient. Compact, abordable et connecté, ce tapis roulant de rééducation propose un soulagement du poids et une interface ludique.

Pour Thibault Faÿ : «Le Prix Norbert Ségard a récompensé beaucoup de startups qui m’inspirent par leurs avancées technologiques, leur impact social, leurs équipes et leur vision. Mon équipe et notre projet se retrouvent dans cette ambition, ainsi que dans les valeurs propres à la fondation. C’est donc naturellement que nous avons postulé, afin d’intégrer ce réseau d’entrepreneurs et coaches avec qui nous souhaitons partager.»

Le prix Jeune Espoir

Depuis 2013, la Fondation Norbert Ségard organise le prix Jeune Espoir dédié aux élèves-ingénieurs de moins de 25 ans des Grandes Ecoles d’ingénieurs ou de masters scientifiques pour les sensibiliser et les encourager, pendant leur formation, à la création d’entreprises technologiques innovantes.

Parmi les cinq lauréats, David Henri (X 2013),  l’un des trois cofondateurs d’Exotrail est lauréat du prix Jeune Espoir. Avec Jean-Luc Maria, ingénieur de recherche au sein de l’Observatoire Versailles Saint-Quentin et Paul Lascombes (X 2013), ils ont lancé Exotrail qui a pour but de développer un système propulsif pour nanosatellites. Cette technologie permet à des constellations de petits satellites de se déplacer dans l’espace et ainsi d’avoir accès à de nouvelles orbites auparavant inaccessibles et d’en améliorer les performances.

David Henri est ravi de cette récompense : « Être lauréat est bien sûr un gros plus : le prix financier donne un vrai « boost » au projet en permettant aux porteurs – non rémunérés – de se déplacer, de participer à des conférences, de s’accompagner correctement lors de la création de statuts ou la définition stratégique de l’entreprise, etc. ; et être lauréat du concours Norbert Ségard nous garantit enfin de pouvoir nous adresser à des personnalités expérimentées et compétentes pour pouvoir faire avancer notre projet ! »

À PROPOS DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE / Largement internationalisée (36% de ses étudiants, 39% de son corps d’en­seignants), l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste.
À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 22 laboratoires, dont 21 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’École polytechnique est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay.

Contacts

Relations presse
École polytechnique
Route de Saclay
91128 PALAISEAU Cedex
Envoyer un message

Clémence Naizet
Chargée de relations presse France
01 69 33 38 74
+33 6 65 43 60 90
Envoyer un message

Raphaël de Rasilly
Responsable du Pôle Presse
École polytechnique
+33 1 69 33 38 97
+33 6 69 14 51 56
Envoyer un message

Sara Tricarico
Chargée des relations presse Recherche & International
01 69 33 38 70
+33 6 66 53 56 10
Envoyer un message

Photos

Document(s) à télécharger