Salle de Presse > Communiqués de presse > L’École polytechnique met en orbite le premier satellite étudiant opérationnel ...

L’École polytechnique met en orbite le premier satellite étudiant opérationnel français

X-CubeSat, le nano-satellite du centre spatial étudiant de l’École polytechnique (AstronautiX), vient d’être mis en orbite le 17 mai 2017 depuis l’ISS. Il avait rejoint la Station Spatiale Internationale (ISS) le 22 avril dernier, à bord du vaisseau de ravitaillement Cygnus lancé par une fusée Atlas V, après six ans de développement. Entre les promotions X2010 et X2015, ce ne sont pas moins de cinquante-sept polytechniciens, huit ingénieurs, chercheurs et deux stagiaires qui se sont succédé pour concrétiser ce formidable projet.

Former les étudiants à l’ingénierie spatiale, de la conception à la mise en orbite, telle est l’ambition d’AstronautiX, le centre spatial étudiant de l’École polytechnique. Sous sa tutelle, en 2011, une équipe d’élèves polytechniciens répond à l’appel du Von Karman Institute for Fluid Dynamics (VKI) à Bruxelles afin de réaliser un double CubeSat (deux cubes de 10cm d’arête, 1kg et 1W chacun). Ce nano-satellite est un formidable moyen pédagogique pour acquérir une expérience industrielle et contribuer à l’innovation et à la recherche scientifiques.

Au sein d’une constellation de 36 nano-satellites  construits par des universités dans 23 pays, X-CubeSat analyse le taux d’oxygène atomique de la thermosphère, une des couches atmosphériques les moins étudiées. Il est placé sur la même orbite que la Station Spatiale Internationale, à 415 km d’altitude. Les données recueillies permettront d’améliorer les modèles de l’atmosphère terrestre ainsi que les prédictions de rentrées atmosphériques des satellites. Plus précisément, il fait partie du projet QB501 piloté par le VKI et financé par l’Union Européenne. Selon le Docteur Davide Masutti, responsable de la mission, « c’est la toute première étude internationale de la thermosphère coordonnée en temps réel. Les données générées par la constellation seront uniques à bien des égards et seront utilisées pendant de nombreuses années par des scientifiques du monde entier ».

Le nano-satellite de l’École polytechnique est ainsi le fruit de six années de travail et de collaboration étroite entre les élèves polytechniciens, AstronautiX, et deux laboratoires de l’X :le Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP) et le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD)  en cotutelle avec le CNRS, en lien avec l’École des Mines ParisTech, l’AMSAT-Francophone, le Centre National d’Études Spatiales et le Von Karman Institute for Fluid Dynamics.

Au niveau national, il s’inscrit dans le cadre du programme de financement JANUS du CNES. Son objectif est de promouvoir le spatial auprès des étudiants en leur permettant de développer et d’envoyer dans l'espace leur propre satellite équipé d'instruments scientifiques. JANUS assure aussi la promotion d'enseignements scientifiques avec une dimension expérimentale forte dans les différents domaines du spatial.

X-CubeSat va maintenant entamer une longue descente de plusieurs mois, freiné par l’atmosphère terrestre. Mais pour AstronautiX l’aventure ne s’arrêtera pas là. Après la mise en orbite du premier satellite étudiant français opérationnel, le centre spatial étudiant de l’École polytechnique peut compter sur ses dix autres projets spatiaux pour continuer à faire rêver de la conquête spatiale.

[1] Ce projet a reçu un financement du septième programme-cadre de l’Union Européenne pour la recherche et le développement technologique au titre de la convention de subvention n°284427. Cette publication n'engage que son auteur et l’Union Européenne ne saurait être tenue pour responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

À PROPOS DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE / Largement internationalisée (36% de ses étudiants, 39% de son corps d’en­seignants), l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste.
À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 22 laboratoires, dont 21 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’École polytechnique est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay.

Contacts

Relations presse
École polytechnique
Route de Saclay
91128 PALAISEAU Cedex
Envoyer un message

Clémence Naizet
Chargée de relations presse France
01 69 33 38 74
+33 6 65 43 60 90
Envoyer un message

Raphaël de Rasilly
Responsable du Pôle Presse
École polytechnique
+33 1 69 33 38 97
+33 6 69 14 51 56
Envoyer un message

Sara Tricarico
Chargée des relations presse Recherche & International
01 69 33 38 70
+33 6 66 53 56 10
Envoyer un message

Photos

Document(s) à télécharger