| Communiqué de presse

Escape, Flyinstinct et EDIRIS, start-up lauréates des Prix X-Grant Silicon Valley et HEC Innovation 2021
 

Pour la première fois, la Fondation de l’X, le Friends of Ecole Polytechnique et la Fondation HEC s’associent pour distinguer les entrepreneurs les plus en vue de chaque communauté. Antoine Carossio (X 2016 & HEC 2021) et Tristan Kalos (HEC 2020), co-fondateurs d’Escape, et Arthur Ni (X 2005), fondateur de Flyinstinct, sont lauréats du Prix X-Grant Silicon Valley. Kristian Kredatus (HEC 2021), Simeon Kredatus et Štefan Kredatus, fondateurs d’EDIRIS, reçoivent quant à eux le Prix HEC Innovation. Ces prix leur ont été remis le 7 juin 2021 à l’occasion du Demo Day mettant à l’honneur les projets du Master X-HEC Entrepreneurs.

« X-Grant Silicon Valley » : un prix pour repérer les entrepreneurs de talent et promouvoir les idées innovantes

Créé en 2013, le Prix « X-Grant Silicon Valley » récompense des talents issus de l’écosystème entrepreneurial de l’X et vise à soutenir l’action de l’École en matière d’entrepreneuriat et d’innovation. Pour y prétendre, les candidats doivent présenter un projet innovant comportant un volet en lien avec la Silicon Valley. Chaque année, deux lauréats sont récompensés. Ils reçoivent chacun la somme de 50 000 $ et bénéficient également d’un mentorat de haut niveau. Ce prix est financé à 50% par la Fondation de l’École polytechnique et à 50% par le Friends of Ecole Polytechnique, sa structure sœur aux États-Unis, grâce à la générosité des anciens élèves donateurs installés en Californie. Escape et Flyinstinct rejoignent ainsi une communauté de start-up à fort rayonnement : PriceMatch (2013), Dreem (2014), Cardiologs (2015), Plato, Tempow et Meteo*Swift (2016), Decidata et SpotAngels (2017), Astraveus et Totem (2018), Lalilo et Tarmac Technologies (2019), Omini et Monk (2020).
 
Escape : une solution d’automatisation de la protection des API grâce à l’intelligence artificielle
Start-up créée par Antoine Carossio (X 2016) et Tristan Kalos (ENSTA Paris), tous les deux diplômés du Master X-HEC Entrepreneurs

Le développement du Cloud apporte des changements majeurs dans la gestion cyber des entreprises. Par le passé, les processus liés à l’infrastructure et à la sécurité des applications étaient confiés à des équipes spécifiques. À présent, les nouvelles approches agiles mettent la sécurité des applications dans les mains des développeurs. Pour les aider à mieux assurer ces nouvelles responsabilités, Antoine Carossio et Tristan Kalos ont créé Escape, une start-up qui élabore un outil destiné aux développeurs leur permettant de sécuriser leurs applications et API (Applications Programming Interface) sans baisse de productivité. Cette solution sans danger repose sur la création d’un « jumeau numérique minimal » ne contenant que les données utiles à la simulation d’attaques informatiques. L’analyse des différents scenarii d’attaque permet de détecter, de prioriser et de corriger les vulnérabilités informatiques. Le prototype conçu par Escape est actuellement utilisé par une dizaine d’entreprises.
 
« Nous sommes très heureux de recevoir le Prix X-Grant Silicon Valley qui témoigne de la confiance du jury en notre projet d’ouverture à l’international. La dotation financière qui l’accompagne va notamment être dédiée au démarrage de nos opérations aux États-Unis », se réjouissent Antoine Carossio et Tristan Kalos, fondateurs d’Escape.

Flyinstinct : une plateforme d’inspection digitale pour détecter les débris sur les pistes des aéroports
Start-up créée par Arthur Ni (X 2005)

Après un début de carrière dans l’industrie pétrolière, Arthur Ni a créé Flyinstinct en 2017 avec l’ambition de renforcer l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les activités industrielles. Spécialisée dans le domaine de l’aéroportuaire, la start-up a développé une plateforme d’inspection digitale permettant de détecter en temps réel des Foreign Object Debris (FOD) d’un diamètre minimum de 2 cms présents sur les pistes et pouvant causer de graves dommages. Pour répondre à cet enjeu sécuritaire, elle propose aux aéroports d’équiper leurs véhicules d’inspection de caméras intelligentes reliées à un logiciel intégrant un algorithme d’apprentissage automatique. Les données ainsi collectées permettent également aux aéroports d’effectuer la maintenance prédictive de leurs pistes. Flyinstinct emploie aujourd’hui 12 collaborateurs et a lancé la commercialisation mondiale de sa plateforme qui est d’ores et déjà utilisée par les aéroports de Paris-Orly et de Lyon-Saint-Exupéry.
 
« Nous tenons à remercier le jury qui nous a accordé ce Prix X-Grant Silicon Valley. Il va nous permettre d’accélérer le développement de notre entreprise, notamment aux États-Unis qui, avec 1/3 des aéroports du monde, est notre premier marché cible. Au-delà de la commercialisation de notre solution, nous souhaitons étendre notre offre et proposer de nouveaux services », déclare Arthur Ni, fondateur de Flyinstinct.
 
« HEC Innovation Prize : un vote de confiance d’un réseau qui croit en vous et à qui vous pouvez faire appel ! »
 
Créée en 2017 sous l’impulsion d’Aurélia Setton (HEC 2002), la communauté HEC Alumni des États-Unis s’est à nouveau mobilisée cette année pour encourager les start-up les plus prometteuses du réseau HEC. Dans un monde en mutation, où l’innovation et l’entrepreneuriat sont au centre des attentions, la communauté des entrepreneurs HEC est un réseau mondial unique pour faire grandir les talents et les projets. Avec un objectif : leur permettre de décupler leur ambition et d’exprimer leur potentiel. Riche de l’ADN entrepreneurial d’HEC, différentes initiatives sont rendues possibles grâce à la communauté HEC, professeurs, experts, partenaires institutionnels, entreprises partenaires, et grâce à la solidarité des anciens élèves à travers le monde qui représentent un réseau de mentors et d'ambassadeurs à même de soutenir les entrepreneurs de demain.
 
EDIRIS : la technologie pour optimiser la nutrition des animaux d'élevage grâce à l'intelligence artificielle
Start-up créée par Kristian Kredatus (HEC 2021), Simeon Kredatus et Štefan Kredatus

Créée en 2019, EDIRIS aborde 3 problématiques principales : la productivité des animaux, le bien-être animal et la réduction des émissions. Il s'avère qu'une alimentation correctement mise en place affecte positivement les trois aspects en même temps.
Ainsi, la start-up optimise la nutrition des animaux de ferme en utilisant l'apprentissage automatique avancé pour analyser les gaz des vaches produits à l'intérieur de l'étable. Elle augmente alors la production de lait, réduit les émissions et augmente le bien-être des animaux. En un an seulement, EDIRIS est passée du stade de l'idée à celui d'une start-up reconnue au niveau national et primée, admise à l’Incubateur HEC. Ses fondateurs ont développé plusieurs prototypes fonctionnels qui sont actifs sur plusieurs projets pilotes. En moyenne, ils permettent d’augmenter la production de lait de 20%+ et de réduire les émissions de gaz de 10%+.
 
« Nous sommes vraiment honorés de recevoir ce prix d’autant plus que nous savons à quel point les autres start-up en lice sont brillantes. Nous sommes vraiment très reconnaissants envers HEC Paris et l’École polytechnique, ainsi qu’envers la communauté des donateurs. Pour ma part, je suis certain que ce prix fera une énorme différence pour notre entreprise. Nous allons continuer à travailler dur, rester cohérents avec nos valeurs et nous n’hésiterons pas à solliciter la communauté pour développer de nouvelles relations », confie Kristian Kredatus, co-fondateur d’EDIRIS (HEC 2021).
 
Kristian Kredatus (HEC 2021), Simeon Kredatus et Štefan Kredatus, fondateurs d’EDIRIS, rejoignent ainsi les lauréats des éditions précédentes des Prix HEC Innovation qui ont récompensé :
- 2019 : Astrid Parmentier (HEC 2019) et Pauline Faivre (HEC 2019), fondatrices de Tom & Josette, 1er réseau de micro-crèches intergénérationnelles d'inspiration Montessori ; Lucile Hamon (HEC 2017) et Késia Vasconcelos (HEC 2017), fondatrices de Backacia, spécialisée dans la réutilisation des matériaux de construction et qui aide les acteurs du BTP à intégrer les matériaux réutilisés dans leurs opérations.
- 2018 : Nicolas Regnier et Simon Valadou (HEC 2017), fondateurs de Data Soluce, une plateforme cloud qui transforme les bâtiments en actifs prévisibles, réduisant massivement les délais, les coûts et les risques pour toutes les parties prenantes ; Cyprien Geze (HEC 2014), fondateur de Toutes mes aides, une plateforme permettant aux utilisateurs de trouver toutes les aides de l’État auxquelles ils ont droit et de faire les démarches à leur place.
- 2017 : Clémence Fabre (HEC 2015) et Laetitia Pingel (HEC 2015), fondatrices de Révèle, 1ère marque de sport à développer des équipements et protections pour les femmes pratiquant un sport de contact ; Guillaume Laporte (HEC 2016), fondateur de Mindsay, une plateforme pour créer et déployer des Smart Customer Assistant (Chatbots) pour les agences de voyages.

À propos de la Fondation de l’École polytechnique

Créée en 1987 par vingt grandes entreprises françaises à l’initiative de Bernard Esambert (X 1954), alors Président du Conseil d’administration de l’École polytechnique et avec le soutien de l’Association des anciens élèves et diplômés de l’École, la Fondation de l’X rapproche l’École, ses élèves et ses enseignants-chercheurs du monde de l’entreprise. Elle a pour missions principales d'aider à l'évolution de l'enseignement à l'École polytechnique, de développer la recherche et le transfert de technologies avancées vers l'industrie française, de financer le développement de l'X, et ainsi de contribuer à son rayonnement français et international.

Documents à télécharger

210608CPPrixXGrantSiliconValleyHECInnovation21VF-pdf

210608CPPrixXGrantSiliconValleyHECInnovation21VF-pdf

Antoine Carossio et Tristan Kalos  Escape-jpg

Antoine Carossio et Tristan Kalos Escape-jpg

Arthur Ni  Flyinstinct-jpg

Arthur Ni Flyinstinct-jpg

Kristian Kredatus  EDIRIS-jpg

Kristian Kredatus EDIRIS-jpg