Salle de Presse > Communiqués de presse > 30 entreprises et organisations lancent #StOpE pour lutter contre le ...

30 entreprises et organisations lancent #StOpE pour lutter contre le sexisme dit Ordinaire en Entreprise

A l’initiative de AccorHotels, EY et L’Oréal France, trente entreprises et organisations créent l’initiative #StOpE.

Ce mardi 4 décembre 2018, trente entreprises et organisations ont signé un acte d’engagement commun pour lutter contre le sexisme dit ordinaire au travail, sous le haut patronage de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre
les discriminations.

Alors que 80 % *des femmes au travail disent être confrontées à des agissements sexistes au travail, ces actes, propos, comportements qui, souvent de façon involontaire ou insidieuse, excluent, infériorisent et disqualifient les femmes dans la vie quotidienne au travail, l’initiative #StOpE a pour objectif de partager et promouvoir les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme et de créer un collectif d’entreprises et de dirigeant(e)s engagés sur cette question.
Ces travaux, menés pendant trois mois par près de 100 représentants des fonctions opérationnelles, dirigeantes et des ressources humaines de ces entreprises et organisations, en partenariat avec Brigitte Grésy, experte des questions d’égalité, ont abouti à la création d’un livret de bonnes pratiques articulé autour de huit grandes thématiques.

Au travers de l’initiative #StOpE, ces entreprises et organisations s’engagent à faire reculer le sexisme ordinaire et déploieront au cours de l’année à venir au moins une des huit actions prioritaires suivantes au sein de leurs entreprises et organisations :

1. Afficher et appliquer le principe de tolérance 0
2. Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes)
et de leurs impacts
3. Former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme
ordinaire
4. Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en
entreprise
5. Inciter l’ensemble des salariés à contribuer à prévenir, à identifier les comportements sexistes
et à réagir face au sexisme ordinaire
6. Prévenir les situations de sexisme et accompagner de manière personnalisée les victimes,
témoins et décideurs dans la remontée et la prise en charge des agissements sexistes
7. Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées
8. Mesurer et mettre en place des indicateurs de suivi pour adapter la politique de lutte contre
le sexisme ordinaire
* source Le Conseil supérieur de l’égalité professionnelles entre les femmes et les hommes 2015

Les entreprises et organisations mobilisées se réuniront une fois par an pour dresser un bilan des actions menées et réorienter les champs prioritaires en fonction des avancées réalisées, afin d’inscrire cette initiative dans le temps.

« Nous sommes fiers d’avoir initié ce projet avec les équipes de EY et L’Oréal France car nous avons obtenu un écho positif et immédiat, preuve que le sujet est très présent. Aujourd’hui, trente entreprises et organisations sont mobilisées pour agir concrètement et nous espérons que d’autres se joindront au mouvement. »
Anne-Sophie Béraud, Vice-Présidente Groupe Diversité & Inclusion AccorHotels.

« L’acte et le livret sont le résultat d’un important travail conjoint. Je retiens surtout la grande richesse des échanges et le pragmatisme des idées du groupe de travail. Nous avons mis en commun le meilleur de nos retours d’expériences du terrain et disposons désormais d’un socle de bonnes pratiques pour aller plus loin ensemble. »
Morgane Reckel, Directrice Associée Diversité et Inclusion EY

« Nous sommes fiers d’avoir lancé, avec AccorHotels et EY L’initiative #Stope, fruit d’un travail collectif et spontané. En tant qu’entreprises et organisations responsables, nous sommes tous concernés pour faire disparaître ces mots, ces gestes, ces attitudes relevant du sexisme ordinaire. Pendant plusieurs mois, afin de faire bouger les lignes, 30 entreprises et organisations ont travaillé main dans la main. Rendez-vous pris dans un an pour mesurer le travail engagé par tous pour faire disparaitre le sexisme dans nos entreprises et organisations »
Anne Laure Thomas, Directrice Diversités et Inclusion L’Oréal en France.

Liste des trente entreprises et organisations partenaires de l’initiative #StOpE :
Accenture – AccorHotels – AccorInvest – The Adecco Group – Air France – Aviva – Axa – BNP Paribas – EDF – Dior – École polytechnique – Engie – EY – France TV – HPE – IBM – L’Oréal France – Lagardère – Lenovo – LVMH – Michelin – Orange – PageGroup – Schneider Electric – Siemens – Société Générale – SNCF – Solvay – Suez – Total

À PROPOS DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE / Largement internationalisée (36% de ses étudiants, 39% de son corps d’en­seignants), l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste.
À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes gradués, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 22 laboratoires, dont 21 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’École polytechnique est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay.

Contacts

Relations presse
École polytechnique
Route de Saclay
91128 PALAISEAU Cedex
Envoyer un message

Clémence Naizet
Chargée de relations presse France
01 69 33 38 74
+33 6 65 43 60 90
Envoyer un message

Raphaël de Rasilly
Responsable du Pôle Presse
École polytechnique
+33 1 69 33 38 97
+33 6 69 14 51 56
Envoyer un message

Sara Tricarico
Chargée des relations presse Recherche & International
01 69 33 38 70
+33 6 66 53 56 10
Envoyer un message